Isa Fleur

Isabelle Fleur fait ses Études musicales au Conservatoire National de Région de St-Maur o elle obtient six médailles d’or : piano, clavecin, solfège, musique de chambre, chant et art lyrique.

Elève et accompagnatrice de Mady Mesplé, elle devient Également son assistante. Elle se produit sur les principales scènes lyriques francophones : Avignon, Limoges, Charleroi, Lige, Montréal, Reims, Québec

Dans diverses opérettes et comédies musicales : « Comtesse Maritza », « La Veuve joyeuse », « Les Mousquetaires au couvent », « Mam’zelle Nitouche », « Princesse Csardas », « Titanic »…

Avec les Musicomédiens, elle a participé au spectacle « Le Voyage de Mozart ˆ Prague » au thŽ‰tre de la Potinière. Elle crée le rôle de Margot dans « Sissi » de Francis Lopez ˆ Paris au théâtre de l’Eldorado puis au Canada. On la retrouve dans la compagnie Fracasse avec « Le Capitaine Fracasse » et « Le Tour du monde en 80 jours ».

Depuis 1996, elle chante dans la compagnie Roger Louret : « Les Années zazou », « La Fièvre des années 80 » aux Folies Bergère, « La Vie parisienne » ˆ Bercy, « Les Cancans de la butte », « les AnnŽes tubes » sur TF1et « La Java des mémoires ».

Elle participe souvent ˆ l’Emission de Pascal Sevran « La Chance aux Chansons ».

En aout 1999 elle remporte le premier prix d’opérette (catégorie fantaisiste) au concours international de chant de Marmande.

Avec le metteur en scène Jacques Duparc elle chante dans «« French Cancan » aux Folies bergères, « Yes ! », « La Belle Hélène », « Phi Phi », « L’Auberge du cheval blanc », « Dédé » et « La Diva », une création.                

Elle est Pauline dans « La Vie parisienne » mise en scène par Jérôme Savary ˆ l’Opéra-comique et ˆ Washington.

Elle joue 400 représentations de « La Vie Parisienne » d’Offenbach mise en scène par Alain Sachs au théâtre Antoine et en tournée ainsi que 110 représentations de « Tout Offenbach ou presque » au théâtre de Paris.

« On n’arrête pas la connerie » au Petit Montparnasse.

Elle vient de créer son spectacle seule en scène « La Cantatrice Chaude » au théâtre Essaion à Paris.